Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise
Jardins d'Annevoie
Journée Venise

Les origines du chateau d'Annevoie remontent à l'année 1627 lorsque la famille de Halloy fit construire un modeste manoir en pierre grise de la région.
En 1680, Catherine de Halloy légua la propriété à sa nièce Marie, qui la transmitseize ans plus tard à son mari Jean de Montpellier.
Depuis lors, soit depuis trois siècles, le domaine est resté aux mains de la famille de Montpellier. C'est Charles-Alexis de Montpellier qui au dix-huitième siècle, donna au château son aspect actuel en confiant la construction à l'architecte Phazelle qui intégra la gentilhommière de 1627 dans ses plans. Pour la décoration intérieure, on fit appel à l'artiste Carlo Moretti dont les stucs du grand salon sont remarquables.

Le mobilier et la décoration des différentes pièces témoignent du raffinement propre au 18e siècle. Charles-Alexis, Bailli de Montaigle, maître de forges, avait parcouru la France et l'Italie lorsqu'il commença dès 1758 à composer les célèbres jardins. Ceux-ci représentent une synthèse originale des styles italien, français et anglais. Toute l'eau des fontaines provient de quatre sources et parcourt le domaine depuis plus de deux siècles sans l'aide d'aucune pompe.